La marche des lumières : la première marche de solidarité en France pour faire reculer le cancer   dans SANTÉ pages-de-la-marche-des-lumieres-dossier-de-presse-avril-2013-institut-curie-300x300Du 23 avril au 23 novembre 2013, l’Institut Curie, acteur de référence de la lutte contre le cancer et premier centre français de recherche en cancérologie, organise la première édition de La Marche des Lumières, l’une des plus grandes mobilisations contre le cancer jamais orchestrée en France.

Cette manifestation exceptionnelle se déroulera le samedi 23 novembre à 18 heures avec une marche lumineuse de 4 km sur le Champ de Mars à Paris. Des centaines de lumières, symboles d’espoir de la lutte contre le cancer portées par des ambassadeurs de l’Institut Curie et de nombreux anonymes, avanceront dans la nuit au pied de la Tour Eiffel dans une ambiance animée et chaleureuse.

C’est sous la symbolique de la lumière, synonyme d’espoir et de vie, que l’Institut Curie a décidé de placer cet événement de collecte. Les ballons lumineux brillant dans la nuit représenteront autant d’issues favorables au combat contre le cancer. Une belle façon de faire rayonner les progrès et l’espoir.

Durant les mois précédant cet événement de solidarité, chaque ‘porteur de lumière’ aura collecté un minimum de 100 euros auprès de ses proches. Objectif de l’opération : réussir à réunir au total, pendant sept mois, 250 000 euros pour financer des programmes de recherche innovants en médecine personnalisée.

“La générosité du public est un véritable accélérateur d’innovation pour la recherche. Sans ces dons, nous ne pourrions pas soigner des malades pour lesquels la guérison n’était pas envisageable il y a encore quelques années.

La recherche, face à ce fléau qui ne cesse de progresser, ne pourrait avancer aussi vite sans le soutien du public. S’unir tous ensemble lors de la Marche des Lumières, c’est aussi montrer que nous sommes nombreux à continuer le combat”, explique

Hélène Bongrain, Directrice du développement des ressources à l’Institut Curie.

Ouverte à tous ceux désireux d’apporter de l’espoir aux malades et un soutien aux chercheurs, cette Marche des Lumières, inédite en France, sera l’occasion de sensibiliser et de s’unir face à une maladie qui touche de très nombreuses personnes.

Cet événement convivial et chargé d’émotion sera ponctué par diverses animations proposées avant et après la marche : témoignages, musique, jeux de lumières…. Et, afin de profiter de ce moment exceptionnel, tout un ‘village’ sera installé sur le Champ de Mars.

7 mois pour participer à cet élan collectif et faire avancer la recherche en collectant 250 000 €

Une mission menée par des ambassadeurs “comme vous et moi”!

Pour cette première édition de la Marche des Lumières, l’Institut Curie a souhaité mettre à l’honneur des ambassadeurs, des personnes engagées aux côtés de l’Institut Curie depuis plusieurs années. Anciens patients, proches de malades atteints de cancer ou militants engagés dans la lutte contre le cancer…

Tous entretiennent une relation particulière et sincère avec l’Institut Curie.

Plusieurs d’entre eux témoignent aujourd’hui de l’importance de leur mobilisation et de leur fierté à porter les couleurs de l’espoir.

Leur objectif : sensibiliser l’opinion publique ainsi que leur entourage pour que le mouvement ne cesse de gagner en importance et qu’un maximum de personnes participe à la marche solidaire au pied de la Tour Eiffel !

Les ambassadeurs auront pour mission de mobiliser le grand public et leur entourage à participer à la Marche des Lumières. Chacun pourra donc devenir « porteur de lumière » en collectant auprès de son entourage pendant plusieurs mois, les fonds nécessaires au financement de la recherche. Tous ensemble, ils marcheront dans la nuit avec un ballon lumineux le 23 novembre au soir sur le Champ de Mars.

Une collecte interactive pour participer à la marche du Champ de Mars

Pour devenir “porteur de lumière”, obtenir son ballon lumineux et prendre le départ de la marche le 23 novembre sur le Champ de Mars, chaque participant doit relever le défi de collecter 100 euros auprès de son entourage via une plateforme de collecte de dons en ligne. Pour cela, le participant doit s’inscrire et créer une page de collecte à partir de la page dédiée à l’opération marchedeslumieres.alvarum.net

À lui ensuite de contacter ses proches (amis, familles, collègues…) afin qu’ils fassent un don sur sa page de collecte. Lorsque que le participant atteint la somme de

100 euros, il reçoit la confirmation de son inscription. Il portera alors sa lumière lors de la marche le 23 novembre !

Les participants seront attendus sur le Champ de Mars afin de célébrer cette grande mobilisation solidaire de plusieurs mois par une marche de nuit au profit de la lutte contre le cancer. Des centaines de lumières brilleront dans la nuit au pied de la Tour

Eiffel, une symbolique forte et porteuse d’espoir !

Un objectif : financer la recherche contre le cancer

L’objectif de cette première édition de la Marche des Lumières est de collecter au minimum 250 000 euros qui seront utilisés pour continuer de développer des programmes innovants de médecine personnalisée à l’instar de l’essai SHIVA ou des Programmes Incitatifs et Coopératifs (PICs).

« Les fonds engagés dans la recherche sont conséquents. La sophistication des technologies, l’éclatement et la démultiplication des champs de recherche impliqués par une connaissance toujours plus fine des cancers, impliquent un besoin de financement toujours plus élevé. D’autant qu’il faut développer plusieurs pistes pour qu’une seule aboutisse réellement à la mise au point d’un traitement, ce qui explique qu’il faut des dizaines de milliers d’euros pour développer ne serait-ce qu’une nouvelle thérapie ciblée », explique le Dr Véronique Diéras, chef du département de Recherche clinique à l’Institut Curie.

La générosité publique est vitale pour le financement de la recherche de l’Institut Curie. En 2011, 200 000 donateurs ont contribué à hauteur de 34 millions d’euros à financer les activités de recherche et d’innovation à l’Institut Curie.

Développer aujourd’hui la médecine personnalisée pour les traitements de demain

Chaque individu est unique au niveau biologique. De même, chaque cancer possède une signature génétique propre qui induira un pronostic clinique particulier, une réponse spécifique à tel ou tel traitement. L’ambition de la médecine personnalisée : dresser à terme une carte génétique et cellulaire de chaque cancer afin d’établir la meilleure prise en charge pour chaque patient, lui garantissant ainsi les meilleurs traitements et qualité de vie possible. La connaissance individuelle de chaque cancer ouvre la voie d’une thérapie “sur mesure”, promesse d’un meilleur taux de survie et d’une réduction des effets secondaires et des séquelles post-cancer.

Le PIC ‘Thérapies ciblées’ de l’Institut Curie : incubateur d’avancées thérapeutiques !

La médecine personnalisée est déjà une réalité avec le développement des thérapies ciblées. Véritables révolutions apparues il y a une dizaine d’années, ces thérapies offrent la possibilité de détruire les cellules cancéreuses en épargnant les cellules saines.

Si les thérapies ciblées ont changé le pronostic de certains cancers, il n’en existe pour autant pas encore pour toutes les formes de cancers. L’Institut Curie a donc créé le PIC ‘Thérapies ciblées’.

Les Programmes Incitatifs et Coopératifs (PIC), mis en place depuis 1996, sont des programmes innovants de recherche qui favorisent les interactions entre médecins et chercheurs de différentes disciplines. Dans le cadre du PIC ‘Thérapies ciblées’,

il s’agit de rapprocher des experts en biologie, chimie et médecine de l’Institut Curie qui pourront ensemble identifier de nouvelles cibles et à terme créer de nouveaux traitements.

« Ce programme de recherche va nous permettre de tester de nouvelles approches thérapeutiques » indique Ludger Johannes, coresponsable du PIC ‘thérapies ciblées’. « A partir d’une molécule active correspondant à la tumeur du patient, proposée par les cliniciens, les biologistes mettrons au point un “véhicule” (anticorps, toxine…) pour acheminer cette molécule directement dans les cellules tumorales tandis que les chimistes élaboreront le bras de liaison nécessaire à l’assemblage molécule active-véhicule » explique le biologiste.

Ce programme est entièrement financé par la générosité du public et ne pourrait voir le jour sans l’appui de donateurs et mécènes.

Il nécessite actuellement un budget annuel de 153 000 euros par an, soit un budget total de 459 000 euros sur la durée du programme (3 ans).

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Le site change d’adresse

Le site change d’adresse

Chères toutes, chers tous, fidèles lectrices et lecteurs , visiteurs, followers et ami(e)s J’ai créé un nouveau blog CLARISSENENARD.COM ceci […]

Keep Cool® ouvre la 1ère escapade room sportive!

Keep Cool® ouvre la 1ère escapade room sportive!

L’enseigne de salle de fitness n°2 sur le marché français a été choisie par thecamp, campus international dédié à l’innovation […]

4 packs séjours ski pour partir l’esprit léger avec Belambra Clubs

4 packs séjours ski pour partir l’esprit léger avec Belambra Clubs

Ce n’est pas un secret, partir au ski n’est pas à la portée de toutes  les bourses, surtout lorsque l’on […]

Les bonnes résolutions…

Les bonnes résolutions…

Chaque année c’est la même chanson. Le passage au nouvel an est toujours un bon moyen pour prendre de bonnes […]

Décathlon décline la course à pied en 5 pratiques…

Kalenji Trail

Parce que chaque sportif a des besoins différents selon la spécificité de sa pratique et de sa localisation géographique, Décathlon […]

En 2017, 1 Français sur 2 adèpte du fitness

En 2017, 1 Français sur 2 adèpte du fitness

Le sport, c’est la santé ! À quelques semaines des traditionnelles bonnes résolutions de la nouvelle année, l’UNION sport & cycle […]

Centre S.H.I.N |
Le blog de Claudy... |
La Santé vient en mangeant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pharmacie de Clavières
| mon combat contre l'obéséite
| Dites oui au massage...