Le-lavage-des-mains-un-geste-qui-sauve_large_apimobileSe laver les mains est un geste d’hygiène très important. Il permet d’échapper à bon nombre de maladies infectieuses… C’est pourquoi l’objectif principal de la journée mondiale du lavage des mains est de sensibiliser un maximum de personnes sur les conséquences d’une mauvaise hygiène des mains. L’Unicef, très impliquée dans l’organisation de cet évènement, indique que la cible principale de cette journée est constituée par les enfants, et ce notamment dans les écoles: Par un lavage de mains régulier au savon, le taux de morbidité infantile lié aux maladies diarrhéiques peut être réduit de moitié.

Les mains ne sont pas seulement le prolongement du bras, une carte d’identité indélébile avec des empreintes, un bouclier contre les chocs ou un moyen de communication extraordinaire qui peut remplacer les mots lorsqu’ils nous échappent. Certes de la façon dont elles bougent, dont elles touchent, elles racontent notre vie. Elles révèlent notre tempérament, notre âge et notre état de santé par le biais des ongles. Mais, les mains constituent une des voies les plus importantes de transmission des infections.

Un formidable vecteur

Avez-vous déjà songé à tout ce que vous faites avec vos mains au cour d’une journée ? On se frotte les yeux ou le nez. On ronge ses ongles. On se mouche. On tousse en se mettant la main devant la bouche. On manipule de l’argent que bien d’autres ont manipulé avant nous. On tourne une poignée de porte. On serre les mains des gens. On répond au téléphone. On mange… Imaginez alors tous les microbes avec lesquels nous sommes en permanence en contact ! Si les virus, bactéries et autres microbes nous contaminent par l’air que nous respirons, il le fait aussi par le contact de la peau, et plus particulièrement par les mains. Notre environnement, les objets que nous touchons sont souillés de milliers de germes pathogènes. Ces micro-organismes indésirables sont ainsi transportés d’une personne à l’autre. Pas surprenant que les grippes ou les gastro-entérites prennent vite des allures d’épidémies

hygiene-des-soins-des-mains-medecineCe que cache nos mains…

Sur la peau, on trouve entre 10 000 et un million de bactéries par cm² selon les territoires cutanés. Celles-ci se multiplient facilement. A raison d’une division de sa cellule toutes les 15 minutes, une bactérie, à elle seule, donne naissance à 1000 milliards de cellules au bout de dix heures à peine. Elles sont classées en deux groupes : la flore permanente et la flore transitoire. « La flore résidante se développe dans les plis microscopiques de la peau, dans les canaux des glandes sébacées et des follicules pileux, explique Michèle Huang, cadre supérieur hygiéniste, membre de l’équipe opérationnelle d’hygiène du C Clin central de l’assistance publique et des hôpitaux de Paris. La flore permanente vie naturellement sur la peau. Elle joue un rôle d’équilibre. Elle empêche la flore transitoire d’envahir notre peau. Et elle est rarement à l’origine d’infection. Ce qui n’est pas le cas de la flore transitoire. Provenant de personnes et d’objets environnants, elle en est la principale cause. Plus ils sont nombreux et plus il y a de chance que, dès qu’il y a effraction de la barrière cutanée, les microbes pénètrent dans l’organisme, entraînant infections ou surinfections. C’est pourquoi le lavage des mains doit-être fréquent et incontournable ».

Stoppez la contamination !

Ici, le proverbe «se laver les mains » de quelque chose n’est pas à prendre à la légère. Même si certains germes sont utiles ou inoffensifs, d’autres sont pathogènes. Et nous en avons en permanence sur la peau. Les mains sont un véritable réservoir de microbes. Leurs endroits préférés : ongles, cuticules ou bagues. Ils s’y accrochent facilement. « Le microbe sécrète une sorte de glue qui lui permet d’adhérer aux parois ou à autre chose, ajoute Michèle Huang. Toute surface qui n’est pas lisse favorise son implantation ». Pour se prémunir de tous ces microbes, il est important d’avoir une bonne hygiène des mains. En se les lavant le plus souvent possible, nous influons sur la flore microbienne. Non seulement nous nous débarrassons de toutes les souillures visibles, mais une grande partie de la flore transitoire est éliminée. Nous échappons ainsi à bon nombre de maladies infectieuses. Alors, prenez ou reprenez l’habitude de « retrousser vos manches » après chaque geste qui risque de contaminer. Passez par la salle de bain avant de vous mettre à table, avant et après chaque passage aux toilettes, après avoir caressé un animal ou avoir pris les transports en commun, en rentrant de l’école ou du bureau… Inculquez ce geste à vos enfants dès le plus jeune. Il doit devenir automatique.journee_mondiale_lavage_des_mains_au_savon

La bonne technique à prendre

Se laver les mains oui, mais pas n’importe comment ! Tout d’abord actionnez l’alimentation en eau courante. Utilisez de préférence un savon liquide plutôt qu’un pain. Ajoutez-y un peu d’eau et faites mousser en évitant autant que possible les éclaboussures. N’oubliez pas de laver les espaces interdigitaux, les poignets et de brosser le dessous des ongles. Frottez vos mains pendant 30 secondes. Ensuite, rincez-les  abondamment en direction de l’extrémité des doigts. De cette manière, vous évitez que des squames cutanées, des salissures ou du savon ne restent. Puis laissez-les s’égoutter quelques secondes avant d’essuyer et de sécher minutieusement vos mains avec une serviette propre ou le séchoir à mains. Cette dernière étape est aussi importante que la première. Si l’essuyage et le séchage des mains se pratiquent dans de mauvaises conditions, les effets du lavage seront réduits à néant. Les mains peuvent se retrouver dans un état micro-biologique pire que le précédent. Les germes aiment l’eau. Et sur des mains humides, ils se multiplient très vite.

Préservez votre peau

Un bon nettoyage consiste à réduire le nombre de micro-organismes sur la peau sans dessécher ni irriter l’épiderme. Si vous vous lavez les mains régulièrement, n’utilisez pas d’eau trop chaude ni trop froide. Préférez un savon à PH neutre qu’un détergeant. Si vous êtes amenez à pratiquer des soins chez vous, ayez un savon antiseptique qui contienne un protecteur de la peau. Ne cherchez pas à toute fin à tuer tous les microbes. C’est impossible.  « Nous ne pouvons pas arriver à stériliser complètement les mains, conclue Michèle Huang. Effectivement, les produits chimiques vont agresser ces organismes vivants. Mais à un certain degré, ils vont être également toxiques pour la peau. En milieu hospitalier, nous possédons des savons bien spécifiques ». Attention ! En détruisant la flore permanente, vous rompez l’équilibre. Plus la flore résidente va diminuer, plus la flore transitoire va d’autant mieux s’installer. Les germes adorent la peau abîmée. En l’abîmant un microbe opportuniste se fera une joie de s’implanter dans l’organisme… 

Bichonnez-les

En appliquant un soin après chaque lavage, vous compenserez leurs effets fragilisants. Aussi curieux que cela puisse paraître, l’épiderme des mains est plus fin que sur le reste du corps. Pauvres en glandes sébacées, qui fabriquent le précieux film hydrolipidique protecteur naturel de la peau, les mains se dessèchent très facilement, se gercent… Hydratez-les et protégez-les. Les crèmes de soin pour les mains, à base de glycérine, permettent de reconstituer le film protecteur et activent le processus de renouvellement des cellules. A chaque application, la peau retrouve son élasticité et sa douceur.

Clarisse Nénard

©Tout droit réservé

Mots-clefs :

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Le site change d’adresse

Le site change d’adresse

Chères toutes, chers tous, fidèles lectrices et lecteurs , visiteurs, followers et ami(e)s J’ai créé un nouveau blog CLARISSENENARD.COM ceci […]

Keep Cool® ouvre la 1ère escapade room sportive!

Keep Cool® ouvre la 1ère escapade room sportive!

L’enseigne de salle de fitness n°2 sur le marché français a été choisie par thecamp, campus international dédié à l’innovation […]

4 packs séjours ski pour partir l’esprit léger avec Belambra Clubs

4 packs séjours ski pour partir l’esprit léger avec Belambra Clubs

Ce n’est pas un secret, partir au ski n’est pas à la portée de toutes  les bourses, surtout lorsque l’on […]

Les bonnes résolutions…

Les bonnes résolutions…

Chaque année c’est la même chanson. Le passage au nouvel an est toujours un bon moyen pour prendre de bonnes […]

Décathlon décline la course à pied en 5 pratiques…

Kalenji Trail

Parce que chaque sportif a des besoins différents selon la spécificité de sa pratique et de sa localisation géographique, Décathlon […]

En 2017, 1 Français sur 2 adèpte du fitness

En 2017, 1 Français sur 2 adèpte du fitness

Le sport, c’est la santé ! À quelques semaines des traditionnelles bonnes résolutions de la nouvelle année, l’UNION sport & cycle […]

Centre S.H.I.N |
Le blog de Claudy... |
La Santé vient en mangeant |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pharmacie de Clavières
| mon combat contre l'obéséite
| Dites oui au massage...